Accueil / Le Chef d'orchestre Simon RIGAUDEAU

Simon RIGAUDEAU

A 37 ans, Simon Rigaudeau fait figure de chef expérimenté. Formé au Conservatoire de Saint-Malo et au CRR de Nantes pour l'alto, la formation musicale, l'analyse, la musique de chambre et l'orchestre, il rencontre très tôt un ancien chef de l'orchestre de l'Opéra-Comique de Paris, qui acceptera d'être le premier maître de son apprentissage de la direction d'orchestre. Il a alors l'occasion d'enregistrer un programme consacré à Camille Saint-Saëns.

En 2004, il est à l'initiative de la création d'une formation professionnelle baptisée Nouvel Ensemble Orchestral Nantais et en reste le directeur artistique et musical jusqu’à 2017. Sa formation de chef s'étoffe parallèlement grâce à sa participation aux classes de maître de Michel Plasson et de Myung-Whun Chung (Orchestre Philharmonique de Radio-France). Le sérieux de sa démarche le pousse également à consulter des artistes experts de répertoires particuliers tels que Daniel Cuiller (Ensemble Stradivaria) pour la musique baroque ou Laurent Cuniot (Ensemble TM+) pour un programme consacré à Maurice Ohana. Il n'hésite pas non plus à aller à la rencontre de grandes personnalités du monde musical contemporain comme Pierre Boulez ou Henri Dutilleux afin d'enrichir ses horizons artistiques.

En 2006, Simon Rigaudeau est nommé sur concours directeur musical de l'Orchestre Universitaire de Strasbourg qu’il conduira jusqu’en 2010.

Plus jeune chef invité des éditions 2006, 2007 et 2008 de la Folle Journée de Nantes avec les Anches Atlantiques, il est désormais chef assistant ou invité de phalanges de premier plan comme l'Orchestre de la Suisse-Romande ou l'Orchestre Philharmonique de Strasbourg qui le sollicite pour une création mondiale en mai 2008. Il obtient en 2009 le Diplôme d'Etat de direction d'ensembles instrumentaux, et en 2010 le prix de spécialisation du CRR de Strasbourg (mention Très Bien à l'unanimité) sous la responsabilité de Kirill Karabits (Bournemouth Symphony Orchestra).

Assistant régulier de grands chefs d'orchestre tels Marc Albrecht (Nederlands Philharmonisch Orkest et De Nederlandse Opera), Hans Graf (Houston Symphony Orchestra), Jesus-Lopez Cobos (Orquesta sinfonica de Madrid) ou Marko Letonja (Orchestre Philharmonique de Strasbourg), Simon Rigaudeau a fait ses débuts au Festival Musica de Strasbourg en septembre 2012 en co-conduisant avec le maestro Marko Letonja l'Orchestre Philharmonique de Strasbourg dans un programme Adams/Ives. En mars 2014, il participe en tant que chef assistant du maestro Benjamin Pionnier à la première production de Carmen de Bizet au Théâtre Impérial de Compiègne avec l’Orchestre National de Picardie. En août 2014, il est l’assistant de Benjamin Lévy pour un concert au Concertgebouw d’Amsterdam (Pays-Bas) avec l’Orchestre de Chambre Pelléas. En novembre 2017, il assiste le maestro Jean-Claude Casadesus auprès de l’orchestre de l’ESMD-Hauts-de-France.

En septembre 2014, il se voit confier les directions artistique et musicale de l’Orchestre Symphonique de Colmar. En avril et mai 2015, il a fait ses débuts à la tête de l’Orchestre Régional de Cannes-PACA pour deux séries de concerts. En mai et juin 2016, il a débuté dans la fosse du Théâtre Municipal de Colmar dans Carmen de Bizet à la tête de l’Orchestre Symphonique de Colmar.

En mai 2017, il conduit l’Orchestre Symphonique de Colmar dans des soirées remarquées de ciné-concert consacrées à Charlie Chaplin.
Depuis novembre 2017, il est chef d’orchestre invité auprès du Collegium Musicum Mulhouse. Après deux séries de concerts remarquées, l’orchestre décide de le nommer chef d’orchestre permanent et directeur artistique.

Depuis juillet 2016, il est porteur de projet du Labopéra d'Alsace avec lequel il a donné 4 représentations de La Traviata de Verdi et 5 spectacles de La Flûte enchantée de Mozart devant 4000 et 5000 spectateurs.

En novembre 2011, il fait partie des finalistes du Concours international de direction d'orchestre Patanè à Alessandria (Italie). En septembre 2013, il fait partie des candidats sélectionné aux épreuves finales du Blue Danube Opera Conducting Competition (Bulgarie). En décembre 2013, il fait partie des candidats sélectionnés pour la Cadaquès International Orchestral Conducting Competition (Espagne). En 2014 et 2016, il est sélectionné pour l’audition de recrutement du nouveau chef d’orchestre associé de l’Orchestre Symphonique de Bournemouth (Royaume-Uni) et atteint la demi-finale. Le même mois, il est invité à prendre part à la masterclasse de direction d’orchestre de l’Orchestre Régional de Cannes-PACA (Prof. Wolfgang Doerner). Il participera bientôt aux épreuves finales du Concours international de direction d'orchestre Prokofiev de Saint-Pétersbourg (Russie) après avoir été sélectionné sur dossier. En janvier 2016, il a l'honneur de participer à la masterclasse de direction dispensée par le maestro André-Pierre Valade avec l'ensemble Meitar (musique contemporaine) de Tel Aviv (Israël).

« Ce jeune chef de 24 ans, Simon Rigaudeau, a merveilleusement compris la dynamique et les intentions à donner à cette Symphonie du Nouveau Monde. Le solo de Cor Anglais vient couronner une performance en tout point remarquable. [...]
Ce jeune chef invité a conduit cette symphonie avec une rigueur rythmique irréprochable mais n’en a pas oublié toutes les subtilités concernant les timbres de l’orchestration et la 
sensibilité des thèmes utilisés par Dvoràk. »
Dresdner musikalische Zeitung, juin 2007

« Simon Rigaudeau [...] témoigne d’une richesse très imaginative. A l’écoute, la musique de John Adams semble familière aux oreilles, mais son écriture n’est nullement simpliste. […] et l’orchestre l’ont clarifiée remarquablement et rendue assurément plus proche. »
Dernières Nouvelles d’Alsace, 28 septembre 2012 à l’occasion du Festival Musica de Strasbourg

« Le jeune et brillant orchestre de Colmar sous la direction du talentueux Simon Rigaudeau […] a donné à Saint-Matthieu des musiques originales et variées ; le public était aux anges. »
Dernières Nouvelles d’Alsace, 18 décembre 2016 à l’occasion du Festival « Colmar Chante Noël »

« Simon Rigaudeau, chef d’orchestre à la direction précise et sensible, a fait briller l’Orchestre Symphonique de Colmar dès l’entraînante Ouverture exécutée avec panache. »
L’Alsace, 8 juin 2016 à l’occasion de Carmen de Bizet  au Théâtre Municipal de Colmar

« Le Collegium Musicum de Mulhouse, dirigé avec beaucoup de finesse par Simon Rigaudeau, a donné le prélude de la Création de Haydn. […] L’inachevée de Schubert étant magistralement dirigée par [le] chef.
L’Alsace, 7 novembre 2019 à l’occasion du concert pour la Fête de la Réformation au Temple Saint-Etienne de Mulhouse